skip to Main Content
Principal Point à Retenir De La Conférence Mondiale Des Revendeurs D’Hexagon : La Durabilité

Principal point à retenir de la conférence mondiale des revendeurs d’Hexagon : la durabilité

Contribution du président de Planit, Peter Mate.

Me voici de retour de la conférence mondiale annuelle des revendeurs Hexagon. Cette conférence nous permet d’entrer en contact avec des collègues du monde entier et d’en apprendre davantage sur les orientations d’Hexagon. Voici quelques éléments clés à retenir de la conférence mondiale des revendeurs de cette année.

L’industrie du bois est en plein essor, et ce, dans le monde entier. Conjuguée à la pénurie de main-d’œuvre, cette situation entraîne une forte croissance de la demande de logiciels. Le recours à la technologie est devenu incontournable. Qui plus est, plusieurs usines considèrent qu’il s’agit de la seule option viable si elles veulent continuer à produire et à prospérer. Les progrès de la technologie comportent de multiples facettes : nous pouvons produire davantage, de meilleure qualité, tout en réduisant le nombre de personnes affectées à des tâches banales et en offrant au consommateur un choix plus vaste que jamais.

En ce qui concerne Cabinet Vision, Planit prévoit de lancer désormais quatre versions par an. L’entreprise est arrivée au stade du remaniement majeur de la structure sous-jacente. Concrètement, cela signifie que les transitions d’une version à l’autre devraient désormais se faire plus aisément. De plus, il devrait y avoir moins de bogues et plus de fonctionnalités que par le passé. Si vous n’avez pas encore migré vers la version 2022, il serait bon de planifier sans tarder de le faire.

Le discours d’ouverture a porté sur le CO2 et la durabilité. Nous avons rejeté beaucoup de CO2 dans l’atmosphère, surtout au cours des 30 dernières années. Il nous revient maintenant d’inverser cette tendance. Grâce à l’évolution de la technologie, nous avons la possibilité de réduire les déchets, la consommation d’énergie et les besoins en main-d’œuvre. Dans le meilleur des mondes, nous produirions des produits sans défauts et sans déchets. Il serait peut-être temps que l’industrie passe aux finitions à base d’eau! Tout compte fait, le nouveau consommateur se préoccupe de la façon dont vos produits sont fabriqués et de leur impact sur la planète. Si vous n’y pensez pas, il ira faire ses achats ailleurs. Point positif, tout acheteur soucieux de la planète est prêt à payer plus cher pour des produits et services qui lui donnent bonne conscience. Voilà matière à réflexion.

MicrosoftTeams Image 12

Désirez-vous lire d’autres commentaires de notre président?
Lisez les article de Peter Mate ici.

Back To Top